Silence

La pièce est tirée de la bande dessinée Silence de Comès. Cette œuvre est une fable salvatrice qui se finit mal, une ode à l’anormalité qui nous permet de tracer notre route de funambule et d’être humain.

 

La marginalité est au centre de l’œuvre de Comès. Silence est muet et débile, son seul rêve est de voir la mer. Mais la sorcière va lui révéler l’histoire de ses origines, cet amour interdit entre un gitan et une jeune fille du village, les représailles qui s’en suivent et cette grossesse compliquée qui vont faire de lui l’enfant étrange, à la fois d’ici et d’ailleurs. La sorcière, gitane elle aussi et à qui les hommes du village ont brûlé les yeux, souhaite se venger de Beausonge, et Silence sera son instrument. Mais par-delà la cruauté, la lâcheté, se noue aussi une histoire d’amour entre les deux éclopés, les deux marginaux, les deux héros.

 

Note d’intention

L’histoire est en noir et blanc, l’objectif est donc garder comme point de départ un univers esthétique qui respecte ce code à l’exception des serpents qui seront des traits de couleurs. Le noir et blanc est un marqueur de l’ambivalence entre le bien et le mal, en même temps qu’un défi pour créer des tableaux oniriques forts. L’univers sonore, lui, est à inventer de bout en bout pour faire vivre la mer, la forêt, mais aussi le théâtre ambulant. C’est par la musique que les paysages peuvent se créer. Enfin pour poursuivre un travail vidéo engagé dans Je Suis une Épopée Individuelle, une réflexion sur une scénographie immersive qui mêle intrinsèquement vidéo et son a été faite dès le début de la conception du spectacle.

 

Silence est un projet bicéphale qui donnera naissance à 2 spectacles

La densité de la BD nous a très vite donné envie de proposer deux spectacles complémentaires qui pourraient tourner dans des endroits différents afin de couvrir un plus large territoire. Les deux spectacles se répondent, partagent la même esthétiques et le même travail de recherche.

Sara ou comment naissent les secrets : une forme légère sur les origines de Silence, ses parents et la vie des gitans pendant la seconde guerre mondiale

Silence : une forme plateau qui se centrera sur la vie du héros éponyme et sa découverte du monde, de l’amour, des exclus et de ses rêves.

 

« Sais-tu comment naissent les secrets ? Sais-tu pourquoi les gens mentent ? Et n’osent jamais se regarder en face ? C’est parce qu’ils ont honte C’est parce qu’ils sont coupables mais qu’ils préfèrent se taire Regarder ailleurs et sourire pour sauver leur conscience intranquille La vérité est une sentence trop lourde à supporter pour eux, alors, ils prennent la fuite. »

Teaser de « Sara ou comment naissent les secrets« 

extraits vidéos de « Silence »

crédits

Mise en scène  • Baija Lidaouane
Interprétation  • Maud Ardiet, Cédric Danielo, Jean-Francois Lapalus, Amandine Meurenand
Texte  • Pierre koestel
Création numérique Florentin Jeanneau
Lumière  • Sarah eger
Construction  • Isabelle cagnard
Son  • Louise Blancardi
Costumes  • Marie-Pierre Morel-Lab

conditions techniques

spectacle en création, merci de nous contacter pour plus d’informations.

ressources téléchargeables