LA BANDE

La bande comprend une directrice artistique épaulée par une vingtaine de personnes.
Chacune est considérée comme créatrice dans son domaine : jeu, communication, écriture, administration, construction, technique...
Afin de ne jamais séparer le fond de la forme, la compagnie réfléchit depuis ses débuts à une structuration démocratique, transparente et efficace.
Celle-ci permet l’implication de tous mais aussi une démarche d’emploi durable. Pour résumer, quand elle est bien nourrie, Anoukis est pour ainsi dire, dans une forme optimale.

LE NOYAU ARTISTIQUE

LES COLLABORATEURS PRÉCIEUX

LES BÉNÉVOLES ENGAGÉS

Baija Lidaouane

Baija découvre la pédagogie russe auprès des professeurs du GITIS à Strasbourg, puis la formation Lecoq et enfin Chemin d'Acteur de Bob Villette. Sa pratique de metteuse en scène se nourrit de ces influences. En parallèle, elle obtient un master 2 de direction de projet culturel à l'OPC de Grenoble. En 2009 Sarkis Tcheumlekdjian, directeur de la Cie Premier Acte, lui donne sa chance. Par la suite elle collabore régulièrement avec Bonlieu, Scène nationale d'Annecy. Plus récemment elle travaille avec le Mapping Festival à Genève sur des missions d'administration et de production. En 2010, elle décide avec Maud Ardiet de créer leur propre compagnie, un compagnonnage artistique jamais démenti à ce jour.

Maud Ardiet

À la fois comédienne et musicienne, Maud allie dans la plupart des spectacles ces deux compétences. Formée à la harpe au conservatoire de Lyon avec Christophe Truant, elle y obtient son D.E.M. en 2009. Elle suit également des études d'arts du spectacle à Lyon. Suite à sa licence, elle part étudier les Lettres modernes à l’ Université de Dublin. Master en poche, le temps de la pratique est venu : elle découvre plusieurs techniques théâtrales, de l’école Premier Acte à l’école Myriade, ainsi qu'une formation à la technique Meisner. Depuis 2009, Maud collabore avec différentes Cies et productions de la région lyonnaise et Île de France dans des spectacles variés tant au niveau des publics que du répertoire. Elle y est interprète mais aussi enseignante artistique en musique ou théâtre.

En 2012, elle co-fonde avec Baija Lidaouane le Théâtre d’Anoukis.

 

Cédric Danielo

Cédric Daniélo est originaire de Haute Savoie. C’est à Villeurbanne qu’il commence réellement sa pratique professionnelle auprès de Sarkis Tcheumlekdjian avec qui il a travaille encore aujourd’hui. En 2015, il réussit l'entrée à  l’Ecole Nationale Supérieure des Arts et Techniques du Théâtre (ENSATT). Il apprend auprès de Jean-Pierre Vincent, Guillaume Lêveque, Philippe Delaigue, Joseph Fioramente, Catherine Molmerret etc.…Membre fondateur du Théâtre du Bruit il s’implique aussi fortement dans le Théâtre d’Anoukis.

AlisLa bande du Théâtre d'Anoukissia étudie l’art vivant à l’Université Lyon II où elle obtient sa licence en 2010. Elle intègre, la même année, le cours Myriade où elle fait ses armes. C’est le travail du corps qui l’intéresse. Elle s’essaie au flamenco et aux arts martiaux mais c’est dans l’actorat qu’elle s’épanouit pleinement. Passionnée de musique, elle pratique la basse depuis 2014 et le chant depuis 2010. Friande de nouveaux projets, elle travaille depuis 2014 avec ALZfilm, une association de réalisateurs alternatifs. Le théâtre reste son premier amour. Elle travaille principalement avec les compagnies Myriade, la Récrée et Cie, Tsemerys et le Théâtre d’Anoukis. D'

Marie-Pierre Morel-Lab

Passionnée par la littérature et les arts, c’est tout naturellement que Marie-Pierre se dirige vers la scène. Après une BTS de styliste, elle se lance dans une carrière de costumière. Extrêmement manuelle, cette touche-à-tout va très vite s’intéresser à la scénographie. Dans son travail elle brode sur le réel entre le travail au plateau et les matériaux qu’elle aime manipuler. Depuis 2009, Marie-Pierre a fait le choix de mettre son savoir faire et ses années d’expérience au service de jeunes Cies. C’est ainsi qu’elle rejoint le Théâtre d’Anoukis dès le premier projet Routes d’Antan. Or     .

Sophie Raucoules

Sophie est une jeune graphiste. Sa pratique se situe entre l’image imprimée et l’image dans l’espace. Très ancrée dans le monde du chant choral de par sa pratique personnelle, elle travaille notamment sur la communication de plusieurs ensembles vocaux. Parallèlement, elle s’est associée à Stéphanie Baron pour créer un atelier graphique où l’image et la typographie sont au cœur de leur travail. C’est ensemble qu’elles ont conçu pour le Théâtre d’Anoukis des animations habillant la scénographie. De surcroît    

Euryale Collet-Barquero

Depuis un DESS en gestion de projets européens et un DEA sur l histoire de la mémoire, Euryale travaille sur des projets culturels. Ayant intégré en parallèle de ses études le Conservatoire National Dramatique de Bordeaux, elle retourne ensuite vers le théâtre par le biais de l'écriture. En 2007 elle reçoit une bourse d’encouragement du Centre National du Théâtre pour son premier texte Profil Précaire. Depuis, elle a continué à écrire des pièces de théâtre qui ont fait l’objet de créations par le Théâtre Ouvert et le Lavoir Moderne . Elles ont été soutenues par France Culture et de nombreux comités de lecture. En 2017 elle publie Tout ce que j'ai trouvé à la sueur de mes rêves. Effectivement      .

Deborah Lamy

Après des études au Conservatoire National Régional d’Art Dramatique de Lyon, elle suit plusieurs stages avec des grands noms du Théâtre. Avide de découverte, elle pratique la guitare, le flamenco et le tango. Elle apparaît au cinéma en 2000 dans La fille de Keltoum de Mehdi CHAREF. Elle joue aussi dans de nombreuses pièces :  L’ordre Vagabond de Alberto NASON, Don Juan de Sarkis TCHEUMLEKDJIAN etc...Déborah joue un double rôle dans la première création du Théâtre d’Anoukis : A Minha Mae.

Leon Zongo

Léon Zongo s'est formé au théâtre et au conte au sein de la compagnie Marbayassa au Burkina Faso. Désireux d’explorer les différents potentiels de l’art, il se perfectionne en théâtre auprès de Clemens Bechtel en Allemagne. Il découvre le maniement de la caméra avec Marie Brunel, et le jeu des marionnettes avec Alain Moreau. Léon travaille notamment à la conception et manipulation de marionnettes géantes du Caramantran. Il co-dirige une mise en scène de Syngue Sabour, la Pierre de Patience pour la compagnie Mabayassa. En 2017 il rejoint la compagnie Le Théâtre d'Anoukis pour le laboratoire de recherche "Souriez, vous êtes bien gérés". D'ailleurs      .

Adrien Pont

Au départ, intégré dans le centre de formation de l'Olympique Lyonnais, Adrien se tourne plus tard vers l'art dramatique. Après deux années au Cours Florent à Paris, il décide de revenir dans sa ville natale, à Lyon. Il continue sa formation théâtrale dans la Classe Apprenti Comédien de la compagnie Premier Acte. Depuis la fin de sa formation, il collabore avec plusieurs structures :   le Théâtre Ishtar dans une adaptation du Marchand de Venise de William Shakespeare ; la Cie Intrusion dans Ces mots pour sépulture.

Isabelle Cagnard

Diplômée des Arts Appliqués, Isabelle évolue de manière essentiellement autodidacte dans le spectacle vivant. Elle intervient, toujours en temps que constructrice, au sein de Cies de théâtre (Théâtre de la Bohème à Nice, Le Théâtre d’Anoukis en Isère). Elle travaille pour le théâtre de rue (Le Vent du Riatt à Santes, Komplex Kapharnaüm à Lyon). Elle collabore aussi avec le TNP à Villeurbanne et  les Nuits de Fourvière à Lyon. Or       .
Mais elle est aussi à la base de certains projets comme scénographe ou régisseuse.

Maëlly est passionée de théâtre depuis l'enfance. Elle décide alors de suivre les cours de l' Ecole Professionnelle des Arts de la Scène (EPAS) en 2016. Elle  poursuit son parcours à l'école Premier Acte dirigée par Sarkis Tcheumlekdjian. Attirée par la pluridisciplinarité elle continue d'évoluer à travers l'art de la danse, du chant, du cirque... grâce à différents stages.
Sa formation artistique ainsi que son expérience d'animation lui permettent  aujourd'hui de dispenser des ateliers de théâtre auprès d'enfants et d'adultes.

Pablo Jacob

Pablo Jakob est né en Suisse en 1990. Il vit à Lyon. Après des études à l’Institut Littéraire Suisse, il intègre en 2014 la filière écrivain-dramaturge de l’ENSATT à Lyon. Ses textes Appel en provenance de la Nébuleuse sont joués en 2017. En 2019, il participe à la performance La Mort de Rudolf Schwarzkogler durant laquelle il écrit en live pendant plus d’1h30. Il publie également des textes en prose dans diverses revues suisses et françaises. Sa nouvelle Les Marches est lauréate 2019 du premier prix d’écriture de la Fête du Livre de Bron. Par exemple      .

La bande du Théâtre d'Anoukis
Nathalie Afferri, comédienne

Nathalie démarre sa formation au Centre Régional de Formation aux Arts et Techniques du Spectacle à Besançon ; elle poursuit au sein de la Cie Théâtre Mobile. Elle travaille ensuite avec diverses compagnies de Lyon et sa région : Andante Casimollo, Excès Terra cie, Cie du Bonhomme, etc...
Elle étudie les textes classiques  et contemporains. Parallèlement, elle se forme à des techniques de théâtre d’objets, corporel, dansé, musical. Enfin elle suit une formation longue au Centre de la Voix Rhône-Alpes. En 2013 elle fonde la Cie Altra Parte afin de réaliser ses projets.

William Charillat

Très curieux depuis son enfance, William commence à s’épanouir dans le théâtre à l’âge de 8 ans. Après avoir écumé le théâtre amateur, il décide de se former à
l'école Premier Acte pour éprouver sa jeune pratique théâtrale. Puis il décide de se former comme aide-soignant et se spécialise dans l'accompagnement de personnes en fin de vie. Pendant plusieurs voyages en Amérique du nord, l’idée d’utiliser le théâtre comme thérapie émerge en lui. En 2015, il concrétise son désir en devenant Art Thérapeute. Il accepte la présidence du Théâtre d’Anoukis en 2016.

Delphine Vidal

Delphine suit des cours d'art dramatique au Conservatoire de Clermont-Ferrand puis au sein de la Cie Premier Acte à Lyon.  Elle se forme également à la danse contemporaine, au clown et au chant dans diverses écoles. Comédienne pour le Théâtre de l’Encrier, la troupe du CASC puis le Théâtre des Sentiers, elle travaille actuellement pour la Cie SisMa et le Théâtre d’Anoukis. Parallèlement, Delphine a un diplôme de Moniteur Éducateur et accompagne des personnes handicapées. Premièrement    .

Spécialisée dans la valorisation et la sauvegarde du patrimoine, elle cultive son profil atypique et curieux. Elle est à l’origine de plusieurs projets de valorisation des patrimoines naturels, architecturaux, littéraires et religieux. Elle s’est particulièrement intéressée à la question de l’accessibilité muséale. Touchée par les thématiques du Théâtre d’Anoukis, elle en a été l'administratrice pendant plusieurs années. Elle continue aujourd'hui à s'impliquer dans les projets de la Cie.La bande du Théâtre d'Anoukis

Mais la bande  . Donc la bande   . Car la bande   . D'abord  la bande   . A priori   .

Premièrement   . Bref   . D'un autre coté    . De surcroit  la bande    . Encore      .

Enfin  la bande    . Etant donné que        . Alors  la bande   . Ainsi    la bande     .Pourtant      . Aussi    . 

Par ailleurs la bande     .