Des Larmes de Sang

Des Larmes de Sang, histoire de la poétesse Papusza

Pour en savoir plus : le dossier de présentation • la plaquette  • la fiche technique 
Des Larmes de Sang raconte l’histoire de la poétesse Papusza lors de sa fuite contre la barbarie nazi.
Hiver 1943, Pologne.
Elle et sa famille fuient : pourchassées, affamées, terrifiées.
Il s’en suit une course dans les forêts, par delà es frontières. C’est cette traque de plus d’un an que Papusza relate dans Les Larmes de Sang.
Et puis il y a les enfants. Omniprésents.
Alors quand le réel devient insoutenable, Papusza se met à raconter des histoires au coin du feu.
Ce plongeon dans le génocide tsigane, nous donne à entendre une épopée faite d’horreur et de quotidien. D’horreur : parce que la peur et la mort fleurissent sur le terreau des rancunes nationalistes.
Mais également de quotidien, seul échappatoire, où les enfants rient et jouent pendant que le repas se prépare.
A la manière d’un conte, les personnages apparaissent tantôt amis tantôt ennemis. Tantôt ombres, tantôt vivants. Mais toujours inattendus.
Accompagnée d’une harpe, la comédienne est le porte-voix de cette histoire lointaine, de ces fragments de vie, qu’elle murmure ou qu’elle fredonne.
Ses chants, glanés dans toute l’Europe, sont un ultime signe de résistance et de beauté.

___________________________

« Ah qu’ils apprennent en m’écoutant
à ne pas languir après la guerre,
à s’attendrir.
Qu’ils sachent ce qu’ont subi les Tsiganes sous l’occupation allemande

car certains n’ont rien éprouvé et ne nous croient pas.

Ah bonnes gens !
Ecoutez ce chant parce qu’il est vrai.
Il dit ce qu’ont vécu le Tsigane, sa femme, ses enfants couverts de sang et de larmes
dans les broussailles des forêts
dans les ténèbres de la guerre.
Ecoutez ! Je chante pour vous,
mon chant est triste. »

Création le 10 novembre 2013, à Brenaz (01)

___________________________

Crédit 

Mise en scène • Baïja Lidaouane

Interprétation • Maud Ardiet

Scènographie et marionnettes d’ombre • Fleur Lemercier

Costumes et accessoires • Marie-Pierre Morel-Lab

Texte • Bronislawa Wajs dit «Papusza»

Traduction • Jean-Yves Potel et Monika Prochniewicz

Dramaturgie • Euryale Collet-Barquero

Voix off • Lucile Dupla

Création son et lumière • Marco Rochet

Coproduction • Millenium, service culturel de L’isle d’ Abeau • Conseil Départemental de l’ Ain • Conseil Général de l’Isère • Val’ Muse
___________________________

Conditions techniques

Personnel en tournée • 1 comédienne • 1 régisseur • 1 metteuse en scène ou 1 administratrice de tournée
Planning • 2 services de montages et de raccord le jour J (possibilité de faire uniquement 1 service le jour J)
Aire de jeu • Spectacle en intérieur, noir intégral nécessaire ouverture 5m profondeur 3m.