LE COURRIER D’ANOUKIS – MARS 20

Cher vous,

Nous sommes devant nos ordinateurs, dans nos appartements ou nos maisons. Je n'avais jamais réalisé précédemment que nous vous écrivions depuis un café, une terrasse, un T.E.R. Nos cartes postales venaient d'un peu partout. Chez nous, ouf, tout le monde va bien, et vit cette situation aussi bien que possible. 

Sartre avait dit au lendemain de la guerre (et on le lui avait beaucoup reproché) "Nous n'avons jamais été aussi libres que pendant l'occupation". Loin de moi l'idée de penser que ce qu'on vit est comparable à 39-45. Mais la privation d'une liberté nous la fait résonner : cela nous questionne sur le sens de nos actes, de nos décisions individuelles, de nos chemins collectifs. Faut dire, on a le temps de réfléchir ! D'un côté le temps semble suspendu et d'un autre il galope (gestion des urgences, chamboulement du monde, de ce qu'on avait prévu). Et dans ce hors-temps, nous voyons fleurir des solidarités, des initiatives, des héros du quotidien qui contre-balancent les peurs, les violences et les noirceurs. Parce que c'est bien connu, le soleil finit toujours par revenir. 

En espérant que vous et vos proches aillent bien.

Nous.

 

Actualités

Compte tenu des incertitudes sur la sortie du confinement, nous ne sommes pas en mesure de vous donner les dates de mai et de juin. 

 

Ce qu’il faut retenir

Télétravail pendant le confinement de la crise sanitaire
Télétravail pendant le confinement de la crise sanitaire

Télétravail

Tout le monde a dû s'adapter au confinement et au télé travail. Répéter par Skype n'est pas encore possible ; mais faire une réunion de conception comme avec l'équipe technique : si !  Preuves à l'appui ci-contre.

L'objectif de ces séances de travail est d'avancer sur la conception de Je suis une épopée individuelle malgré la situation. Profiter de ce temps forcé à l'arrêt pour prendre le temps de réfléchir ensemble à l'univers sonore et visuel. A suivre donc.

Danial Kheirikhahfan

L'Iran est fortement touché par l'épidémie de Coronavirus - sans oublier une épidémie de censure qui sévit dans le pays depuis des années. Et au milieu, Danial Kheirikhahfan, nous donne une leçon. Pour voir la vidéo c'est par ici.

Danial Kheirikhahfan, artiste iranien
Lisalou Eyssautier

Lisalou Eyssautier

Après un BTS Design d'espace à Lyon, elle entre à l'Ensatt en 2014 d’où elle sort diplômée d'un master de scénographie. Elle élargit ses compétences auprès des scénographes Anouk Dell'Aiera et Nicolas Boudier. En 2018, elle collabore en tant que scénographe avec le metteur en scène Ulysse Barbry. La même année, elle est scénographe attitrée des 21èmes Rencontres Internationales de Théâtre en Corse de l’ARIA. En 2019 elle est accessoiriste pour la création Les sorcières de Salem mise en scène par Emmanuel Demarcy-Mota. A sa recherche scénographique, elle tend à associer la vidéo afin de plonger le spectateur dans un état de rêverie éveillée. Pour découvrir son travail c'est par ici.
Lisalou nous rejoindra sur la nouvelle création "Je suis une épopée individuelle" comme conceptrice scéno et vidéo.

 

 

Ce qu’il faut noter

Le 16 Mars 2020

"Cher(e)s ami(e)s,

J'ai appris comme vous l'interdiction des regroupements de 5 000, puis 1 000, puis 100, la fermeture des écoles et de tous les lieux de regroupements. Le confinement semble se rapprocher à grand pas, mais je n'ai pas peur... On traversera cette crise
(pour lire la suite c'est ici ou ici)

 

 

 

Mais   . Donc   . Car    . D'abord    . A priori   . Premièrement   . Bref   . D'un autre coté    .